Mon expérience du défi #deuxsemainessanssucre

 

Je vais vous parler plus en détails du défi #deuxsemainessanssucre (ce n’est pas le hashtag le plus simple je sais haha).
Certains m’ont pris pour une folle quand j’ai annoncé que je me lançais là-dedans, mais vous savez quoi ? C’est une décision tout à fait sensée. J’ai simplement écouté mon corps. J’en avais assez d’être l’esclave de mes pulsions sucrées, assez de faire du sport 5x/semaine sans résultats probants, assez de me sentir fatiguée et frustrée. Et bien ce défi m’a permis d’éliminer un à un tous ces symptômes !
Si vous aimeriez vous aussi désintoxiquer votre corps du sucre, la suite est à lire TRES attentivement 😉

Le défi sans sucre, ça consiste en quoi ?

Il s’agit de bannir complètement le sucre raffiné de notre alimentation durant 2 semaines. Ici, on parle donc bien du sucre ajouté et transformé, le sucre blanc dans la plupart des cas.
On supprime donc : les biscuits, les gâteaux, les confiseries, les céréales petit-déjeuner, les sodas, l’alcool, etc.
Mais aussi, de façon générale, il faut dire adieu à la nourriture industrielle ! Car les grosses entreprises agro-alimentaires cachent du sucre PARTOUT !
Il y en a dans la charcuterie, dans les sauces, dans les yaourts, dans les légumes surgelés … et la liste est encore longue. Donc il vous faudra être vigilante. Il n’est pas question de vous rendre parano mais bien de vous faire prendre conscience des quantités de sucre qu’on absorbe chaque jour sans s’en rendre compte 😉
Par contre, il est tout à fait autorisé de manger des fruits. Ce sera votre seule source de sucre donc n’hésitez pas à en manger 2-3 par jour.
Pourquoi les fruits sont autorisés bien qu’ils contiennent également du sucre ?
Tout simplement parce que le sucre des fruits est « emballé » avec beaucoup de fibres, de vitamines et de minéraux. Ainsi, votre corps va utiliser tous ces nutriments, et le sucre sera assimilé différemment.

Concernant les alternatives au sucre raffiné (miel, sirop d’agave, sirop d’érable, etc.), il est préférable de les éviter aussi, car bien qu’ils soient «naturels», il faut garder en tête que cela reste malgré tout transformé avec tout un tas de processus. Au final, du miel et de l’agave restent un concentré de sucre pur.
Même rengaine du côté des jus de fruits industriels : les processus de pasteurisation éliminent une grande partie des vitamines et nutriments des fruits. Il ne reste au final quasiment que du sucre. C’est pourquoi je vous les déconseille également, ou avec parcimonie. Il sera toujours préférable de faire ses smoothies soi-même 🙂

Pourquoi se battre contre le sucre ?

Ce qui m’a alarmé, c’est mon médecin qui m’a dit « le sucre est un poison ». Ca gâche un peu l’ambiance on va dire haha.
Par la suite j’ai fait beaucoup de recherches et j’ai regardé plusieurs reportages sur des personnes ayant arrêté le sucre pendant une durée déterminée. J’en suis arrivée à la conclusion suivante : le sucre nous cause réellement du tort et il est temps de réagir !
D’ailleurs, l’Organisation Mondiale de la Santé recommande une consommation de 25g de sucre par jour pour un adulte actif. Or, une cannette de Coca-Cola en contient déjà 35g !
Donc bon, pourquoi c’est si mauvais ?

  1. Le corps n’en a pas besoin. Le sucre des fruits et les glucides complexes (autrement dit les féculents) suffisent largement. Rajouter du sucre raffiné en plus ne va faire que fatiguer et fragiliser le corps !
  2. Que va faire le corps avec l’excédent de sucre ? Et bien c’est simple … il va le stocker, et pas sous n’importe quelle forme : en graisse ! Vous savez maintenant d’où vient la graisse sur le bidou et les cuisses haha.
  3. Le sucre influence la glycémie (= taux de sucre dans le sang) et celle-ci contrôle l’insuline, une hormone très puissante. Lorsqu’on mange un aliment à haut indice glycémique (sur une échelle de 1 à 100, le sucre blanc est à 100 … tout est dit !), et bien l’insuline va monter en flèche. Les glucides ingérés vont donc être utilisés comme source d’énergie. Le problème est que l’insuline va redescendre aussi vite qu’elle est grimpée : c’est le fameux coup de pompe.
    Pour se sortir de cet état de fatigue, le corps va réclamer davantage de sucre : la légendaire fringale. C’est donc un cercle vicieux qui ne s’arrête pas et qui cause beaucoup de dégâts !

Une dernière info pour la route : sachez que le pouvoir addictif du sucre est supérieur à celui de la cocaïne ! Je ne rigolais pas quand je vous parlais de vous désintoxiquer 😉

Quelle hygiène de vie adopter sur le côté ?

Soyons bien d’accord : ne plus manger de sucre mais se goinfrer de nachos tous les soirs, ça n’a pas de sens !
Je vous conseille de manger sainement et raisonnablement. Des légumes, des protéines et des féculents à chaque repas. Au niveau des féculents, je rappelle que ce sont des glucides complexes et donc qu’ils influencent la glycémie. On privilégiera les féculents complets comme le riz brun, les pâtes complètes, le boulgour, le pil pil, le pain complet avec graines, etc.
Pour tonifier le corps, rien de mieux que le sport (ça rime hihi) !

Personnellement, je fais 5 séances de sport par semaine, qui durent chacune entre 30min à 1h. Cela vous permettra de brûler des calories et d’aider votre corps à puiser dans les graisses.

Quels conseils pour tenir le défi ?

Pour vous aider dans ce défi laborieux, voici quelques précieux conseils pour tenir le coup :

  • Trouver des alternatives sans sucre à vos recettes préférées : il est toujours possible de faire des bowlcakes/pancakes/granola/banana breads ! Il faudra juste adapter 😉
  • S’entourer de personnes motivées : l’idéal est de faire ce défi à plusieurs, moi je l’ai fait avec mes parents et quelques courageuses d’Instagram 
  • Se faire plaisir : un cheatmeal (non sucré) par semaine est accepté, je dirai même recommandé !
  • Limiter les activités sociales : pas facile de dire non à un gâteau d’anniversaire ou une coupe de champagne, donc faites le défi pendant une période pauvre en évènements de préférence !
  • Rester déterminée : tout se joue dans le mental les filles, accrochez-vous !

 

Quels résultats espérer ?

De ma propre expérience, je peux vous dire que les bénéfices sont nombreux.
Premièrement, il y a beaucoup de chances que vous perdiez du poids. J’ai perdu environ 2kg les deux fois où j’ai pratiqué le défi. Et le mieux c’est que ces kg ne reviennent pas ! (à moins d’exagérer totalement pendant plusieurs semaines).
Deuxièmement, les envies de sucres vont s’estomper petit à petit. Vous ressentirez moins ces pulsions sucrées qui vous faisaient engloutir la boîte entière d’Oréo. Vous vous sentirez plus en contrôle de vous-mêmes.
Troisièmement, bye les coups des pompes ! Votre énergie sera plus constante au cours de la journée car votre insuline ne fera pas le yo-yo habituel 😉
Quatrièmement, des études ont montré qu’un régime sans sucre diminuait le taux de mauvais cholestérol et améliorait la santé générale.
Cinquièmement … vous serez drôlement fières et vous aurez bien raison ! 😀

 

Voilà les filles, j’espère que cet article aura répondu à vos questions. Un tel défi peut effrayer mais vous avez tout à y gagner !
Les résultats que j’ai obtenus sont bien entendu propre à ma personne, je ne peux pas vous garantir que votre corps réagira comme le mien.
MAIS le sucre est mauvais pour tout le monde, et le bannir ne vous fera que du bien, bien au-delà du côté esthétique que vous pourriez en retirer !
Alors on s’accroche et on ne lâche rien 😉

 

Alicia

 

Sources :

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le 🙂
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Leave a Reply

%d bloggers like this: