5 conseils pour réussir le Top Body Challenge

conseils réussir top body challenge

Si vous surfez régulièrement sur Instagram, vous avez sûrement entendu parler du Top Body Challenge (TBC).

Il s’agit d’un programme de remise en forme en 12 semaines qui s’articule comme suit : 3 séances de renforcement musculaire + 2 séances de cardio par semaine.

Au terme de ces 3 mois, la promesse est une silhouette affinée, une confiance retrouvée et un mode de vie plus sain.  

Gonflées à bloc par les incroyables photos avant/après et la divine créatrice Sonia Tlev, ça y est, vous avez décidé de vous reprendre en mains ! Et je vous en félicite.

Mais savez-vous vraiment à quoi vous attendre ? Quels sont les pièges à éviter ? Comment rester sur la bonne voie et arriver au terme de ces 3 mois avec des résultats satisfaisants ?

Voici, selon mon expérience personnelle, les 5 clés pour réussir votre aventure Top Body Challenge. Prêtes ?

 

1)     Trouvez votre motivation

 

Il est primordial de cerner les raisons qui vous poussent à vous lancer dans le TBC.

Est-ce pour vous sentir mieux dans votre peau ? Pour vous lancer un challenge ? Pour recommencer à prendre soin de vous après une grossesse ?

Peu importe les raisons, il faut qu’elles soient solides et bien ancrées en vous. Ainsi, vous pourrez vous construire une vraie motivation intérieure.

Qu’est-ce que la motivation intérieure ? Et bien c’est comme une flamme en vous qui, même si elle faiblira parfois, ne s’éteindra pas. Elle vous permettra de tenir bon une fois l’euphorie des premières séances retombées, quand vous serez fatiguées ou déprimées.

La motivation intérieure vous amènera au-delà des obstacles. Si vous abandonnez, c’est que votre motivation, votre envie d’y arriver, n’était pas assez forte.

Dans ce cas, prenez du temps pour y réfléchir, et recommencez quelques semaines plus tard. Plusieurs essais sont parfois nécessaires avant d’être dans le bon état d’esprit.

Autre élément très important : vous devez être votre propre moteur ! C’est très chouette de faire le TBC avec des amies ou son chéri, mais vous ne devez pas dépendre d’eux. Si votre copine abandonne ou met le sport de côté, il faut pouvoir continuer votre propre chemin en dépit de cela.

 

2)     Entrainez-vous avec rigueur

 

Selon votre rythme de vie, il sera plus au moins difficile de caser vos séances de TBC dans votre agenda. Mais dans tous les cas, c’est POSSIBLE ! Tout est une question de priorité : et si vous faisiez du sport au lieu de regarder des tonnes d’épisodes de vos séries préférées ? Au lieu de passer des heures à surfer sur Facebook dans le vide ?

Vous devrez aménager du temps pour le sport et celui-ci devra être incompressible et irremplaçable.

Une séance de TBC dure environ 3O min. Ajoutez à cela 5 min d’échauffement, 5 minutes de repos, 5 minutes d’étirements et 10 minutes pour la douche : cela prend moins d’1 heure !

Donc pas d’excuses, on s’y met sans hésitation et on prend plaisir à entraîner son corps.

Pendant votre séance, restez concentrées. C’est 1 heure de votre journée où vous pourrez vous vider la tête et vous focaliser sur vous uniquement. Profitez-en !

Dernier conseil : ne vous égarez pas sur les réseaux sociaux pendant les pauses de votre entraînement. Les 2 minutes requises se transformeront facilement en 10 minutes et votre corps sera complètement refroidi : à éviter absolument !

 

3)     Soyez patientes

 

Quand on commence le TBC, on transpire tellement qu’on s’imagine que notre corps va se transformer en machine de guerre en seulement 3 mois. Et il faut dire que les photos « avant/après » sur Instagram nous font rêver également.

Malheureusement, il y a peu de chances que ce soit le cas. Et c’est tout à fait normal !

Quand on y pense, il y a 3 séances par semaines, donc 36 séances. Chacune durant environ 30 minutes, cela fait 18 heures de sport au total.

S’il suffisait de 18 heures de sport pour avoir les courbes d’une fitgirl confirmée, cela se saurait !

A quoi s’attendre ? Et bien à vous-même, en version « améliorée ». A l’aide de séances cardio complémentaires et d’une alimentation équilibrée, vous perdrez certainement quelques kilos et pas mal de centimètres. Mais il faut vous souvenir que le TBC n’est que la rampe de lancement de votre transformation. Il faut viser le long terme !

Premièrement, vous serez plus détendue en ayant en tête un objectif d’1 an. Si vous vous mettez en tête de devenir un mannequin Victoria’s Secret en 3 mois, le moindre écart vous fera culpabiliser et paniquer. Hors le but n’est pas de se frustrer pendant 12 semaines, mais d’adopter un nouveau mode de vie pour une durée indéterminée.

Deuxièmement, votre corps va devoir s’adapter à votre nouveau rythme sportif et votre nouvelle alimentation. Laissez-lui du temps pour s’y habituer. Il ne sert à rien de trop le brusquer, au risque d’en subir les conséquences (blessure, stockage des graisses, etc.).

 

4)     Dépassez vos limites

 

Le TBC va vous challenger comme jamais auparavant. Vous aurez des courbatures, vous serez parfois fatiguées ou démotivées. Les occasions ne manqueront pas de vous dire « tiens, je vais zapper cet exercice » ou « c’est trop dur, je vais en faire 10 à la place de 20 ».

Ces limites que vous vous imposerai, et bien vous devrez également les dépasser !

Pourquoi ? Car ce sont des limites mentales. Elles résultent de la peur : peur de ne pas être à la hauteur, peur de manquer de force ou d’énergie, peur de se blesser … Et qu’on se le dise, il y a aussi la paresse qui risque de vous assaillir.

C’est tout à fait normal, mais pas fatal. Séance après séance, vous devrez vous donner à 200% pour arriver au bout. Et chaque entraînement achevé en bonne et due forme sera une immense source de fierté. Aller au-delà de soi = se bâtir une confiance et un mental d’acier.

Sortez donc de votre zone de confort, investissez-vous au maximum, soyez déterminées et positives, et vous verrez que votre transformation mentale sera au moins aussi importante que votre transformation physique.

 

 

5)     Prenez du plaisir

 

Qui aurait envie de pratiquer une activité qui ne lui plait pas ? Qui garderait sa motivation en s’ennuyant ? Personne !

C’est pourquoi il est primordial de prendre plaisir à vous entraîner.

Mettez-vous dans de bonnes conditions. Il y a mille façons de faire de votre entrainement un moment agréable : s’acheter de belles tenues de sport, mettre de la musique qu’on aime, partager le sport avec un proche, varier les exercices, etc.

Il en va de même avec l’alimentation. Oui, il est capital d’adopter une alimentation saine. Mais sain ne veut pas dire fade. Il y a des centaines d’alternatives saines aux repas gourmands que vous aimez tant ! Vous avez déjà goûté les pancakes sans sucre et sans beurre ? Le granola fait maison ? Les burgers version healthy ? Il suffit de surfer sur internet pour trouver l’inspiration et vous amusez dans la préparation de plats qui vous aideront dans votre diète.

Il est aussi important d’être indulgentes envers vous-même. Oui, vous pourrez prendre une part de gâteau au chocolat et oui, vous pourrez passer votre dimanche à flâner.

Si vous vous basez sur une routine trop stricte, vous finirez par être dégoûtée et tout lâcher.

Faites donc tout ce qui est possible pour allier fitness et plaisir.

 

Attention à …

 

Il est important de garder quelques éléments à l’esprit avant de se lancer dans la belle aventure du TBC :

  • Il peut y avoir des contre-indications médicales. Les séances étaient assez intenses, il faut s’assurer auprès de son médecin que l’on est apte à s’y mettre.
  • Pensez à bien vous échauffer avant, vous hydrater pendant et vous étirer après votre séance ! C’est très important pour éviter les blessures.
  • L’alimentation est le paramètre NUMERO 1 auquel il faut prêter attention pour maigrir. Faire tout le sport du monde vous donnera des résultats moyens si vous n’adoptez pas une alimentation saine. Pour vous aider, vous pouvez acheter le guide nutritionnel du TBC ou vous renseigner sur le net (de nombreux articles sont également à venir à ce sujet sur le blog). Voir aussi le défi 2 semaines sans sucre.

 

 

Conclusion

 

J’ai moi-même fait le Top Body Challenge de mai à août 2016 et c’est une des meilleures décisions que j’ai prise de ma vie. Vous pouvez d’ailleurs en savoir un peu plus sur mon parcours ici.

J’espère que ces conseils vous ont éclairé sur le chemin qui vous attend.

Accrochez-vous de toutes vos forces et faites confiance au processus. Les efforts finissent toujours par payer !

Pensez à votre corps et votre esprit qui vont devenir plus forts et performants jour après jour, et surtout gardez en tête vos objectifs dont vous vous rapprocherez toujours plus.

 

Bon courage à toutes 🙂

 

Alicia

 

Se procurer le programme Top Body Challenge ? C’est par ici !

 

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le 🙂
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Leave a Reply

%d bloggers like this: